Glossaire

A

Accessibilité numérique

L’accessibilité numérique est un droit fondamental et est à ce titre encadré par une législation.

C’est la possibilité pour toutes et tous d’utiliser les outils informatiques, quelle que soit leur façon d’y accéder.

L’accessibilité numérique consiste à rendre les contenus et services numériques compréhensibles et utilisables par les personnes en situation de handicap.

«Percevoir, comprendre, naviguer, interagir et contribuer» sont les 5 principes fondamentaux de l’accessibilité numérique tels que définis par le W3C (World Wide Web Consortium).

Pour mieux comprendre l'accessibilité numérique (liste non exhaustive) :

AGEC (loi)

Loi Anti-Gaspillage pour une Économie Circulaire, adoptée en février 2020, la loi AGEC vise à réduire les emballages plastiques, lutter contre le gaspillage et l'obsolescence programmée et favoriser le réemploi tout en garantissant davantage de transparence pour les consommateurs.

En savoir plus sur la loi AGEC sur le site du ministère de la transition écologique et de la cohésion des territoires

ARIA

La spécification ARIA (Accessible Rich Internet Applications).

Sujet relatif à un accès autonome par les personnes en situation de handicap à tous les services, ressources et contenus numériques.

La prise en compte de l’accessibilité numérique permet à toutes et tous d’interagir avec l’univers numérique en levant toutes les barrières (matérielles, techniques ou encore situationnelles) susceptibles d’être rencontrées.

Ses champs d’application sont vastes : matériels informatiques, sites web, applications mobiles, progiciels, documents bureautiques, etc

La version actuelle de la recommandation WAI-ARIA sur le site du W3C (World Wide Web Consortium)

ARPP

L'Autorité de Régulation des Communications Électroniques, des Postes et de la distribution de la Presse est une autorité administrative indépendante française chargée de réguler les communications électroniques et postales et la distribution de la presse. L'ARPP publie des recommandations notamment celle qui encadre la communication sur le développement durable

 

C

CSS

Le langage CSS (Cascading Style Sheets), plus communément appelé feuille de styles en français, est utilisé pour gérer la présentation des pages web.

Il permet de définir des règles de mise en forme (polices, couleurs, tailles, bordures, espacements…) applicables à une ou plusieurs pages d'un site.

D

Développement Durable

« Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs ». Définition donnée dans le rapport de la Commission mondiale sur l'environnement et le développement de l'ONU (rapport Bruntland), où cette expression est apparue pour la première fois en 1987

 

H

HTML

Le HTML (Hypertext Mark-up Language) est un langage informatique universel de balisage utilisé pour la structuration et le développement de pages web.

HTML est défini et standardisé par le W3C.

I

ISO 20121

Norme internationale a été élaborée pour les activités événementielles, pour promouvoir une consommation responsable et atténuer les effets négatifs sur les infrastructures et les services publics locaux.

Consultez la norme iso 20121 sur le site iso

ISO 26000

Norme publiée en 2010 qui représente un consensus international élaboré par un très grand nombre de parties prenantes dans le monde entier. Elle donne des lignes directrices (et non des exigences) aux entreprises et aux organisations pour opérer de manière socialement responsable.

Elle définit le périmètre de la RSE autour de sept thématiques centrales :

  1. la gouvernance de l’organisation
  2. les droits de l’homme
  3. les relations et conditions de travail
  4. l’environnement
  5. la loyauté des pratiques
  6. les questions relatives aux consommateurs
  7. les communautés et le développement local.

Consulter la norme ISO 26000 sur le site ISO

O

ODD

Les Objectifs de développement durable (ODD) sont 17 objectifs mondiaux que les États s’engagent à atteindre au cours des 15 prochaines années (2015-2030). lls portent sur une multitude de domaines allant de la protection de la planète à l’édification d’un monde plus pacifique, en passant par la garantie donnée à tous de pouvoir vivre en sécurité et dans la dignité. Ces objectifs font partie d’un programme de développement visant à aider en priorité les plus vulnérables, en particulier les enfants et les femmes.

Les ODD sur le site des nations-unies

P

Partie prenante

Tout individu ou groupe ayant un intérêt dans les décisions ou activités d’une organisation. Les parties prenantes sont des acteurs, internes et externes, à l’organisation pouvant affecter ou être affectés, directement ou indirectement, dans le court terme ou dans le long terme, positivement ou négativement par les activités, produits, services et stratégies de l’entreprise déployés pour atteindre ses objectifs.

Source : Norme ISO 26000 relative à la responsabilité sociétale, paragraphe 2.20

R

Rédaction épicène

La rédaction épicène désigne différentes règles et pratiques qui cherchent à éviter toute discrimination sexiste par le langage ou l'écriture. Cela se fait à travers le choix des mots, la syntaxe, la grammaire ou la typographie. Elle utilise des mots épicènes : qui désignent un être animé et qui n'est pas marqué du point de vue du sexe. Il peut être employé au masculin ou au féminin sans variation de forme.

voir la définition sur wikipedia

 

RGAA

Pour faciliter la mise en œuvre de l’accessibilité numérique, la DINUM édite depuis 2009 le référentiel général d’amélioration de l’accessibilité – RGAA, créé pour mettre en œuvre l’article 47 de la loi handicap de 2005 et son décret d’application actualisé en 2019.

Il est structuré en 2 parties. La première présente les obligations à respecter : elle s’adresse aux juristes, aux référents accessibilité numérique, aux managers et à tous les professionnels du web et de l’accessibilité. La deuxième contient une liste de critères pour vérifier la conformité d’une page web : elle s’adresse aux auditeurs RGAA.

Consulter le RGAA

RGESN

Le Référentiel Général d'Écoconception de Services Numériques est mené dans le cadre de la mission interministérielle « Green Tech » et co-pilotée par la Direction interministérielle du numérique (DINUM), le Ministère de la Transition Écologique, mais également l’ADEME et l’Institut du Numérique Responsable. Les objectifs sont de réduire la consommation de ressources informatiques et énergétiques et la contribution à l’obsolescence des équipements, qu’il s’agisse des équipements utilisateurs ou des équipements réseau ou serveur.

Consultez le RGESN

RSE et RSO

La RSE (Responsabilité sociale de l’entreprise) ou RSO (Responsabilité sociale de l’organisation) désigne la prise en compte par les organisations, sur la base volontaire, des enjeux sociaux et éthiques dans leurs activités, entendus au sens large : activités économiques (création de richesses et amélioration des conditions de vie  matérielles),  interactions internes (agents, dirigeants, élus…), interactions externes (prestataires, administrés…).

En savoir plus sur le cadre règlementaire de la RSE sur le site du ministère de l'économie 

 

 

S

Sphère de responsabilité

C’est notre responsabilité face aux 17 ODD. Pour permettre une transition juste vers un développement économique respectueux des populations et de l’environnement, dans une optique de partenariats, tous les acteurs sont concernés : les institutions publiques, le secteur privé, les universités, les associations…